Réalité virtuelle : les dernières formations et activités !

capture d’écran 2022 05 22 à 13.10.26

Cela ne vous aura certainement pas échappé, mais ma passion, la thématique qui me fait vibrer : c’est la réalité virtuelle et augmentée (une phrase qui rime en plus !). Il y a un peu plus de 4 ans maintenant, lors de ma première utilisation de la réalité virtuelle dans un cadre pédagogique, je dois bien avouer que je me sentais un peu seul dans cette pratique.

Est-ce toujours le cas ? Des projets sont-ils développés ? Des écoles se forment-elles à la thématique ? On répond tout de suite à ces questions dans cet article avec quelques exemples à la clé !

Un intérêt bien réel VS un manque de moyens ?

Ne nous le cachons pas, l’achat de casque de réalité virtuelle n’est certainement pas la principale priorité des écoles (et cela se comprend, lorsque l’on connaît la situation très inégale des établissements). Quid du wifi ? La priorité n’est-elle pas simplement l’entretien général de l’établissement ? Quelle personne ressource gèrera le parc VR de l’école ?

Précisons-le d’amblée : l’intégration de la réalité virtuelle dans un cadre pédagogique, ne nécessite pas automatiquement d’avoir un casque pour chaque élève. Avec un seul casque disponible, il est déjà possible de réaliser de belles activités (à condition d’adapter sa méthodologie).

La question de la gestion elle part contre, devra être un incontournable de cet achat. Dans mon école par exemple, c’est le référent numérique (donc moi) qui a la responsabilité de maintenir le matériel opérationnel. N’ayant malheureusement pas d’heures afin de réaliser cette tâche, cela peut parfois être contraignant. Dans le meilleur des mondes, on espère donc avoir une direction compréhensive, qui facilitera la gestion de ce matériel (au même titre que les tablettes par exemple).

Enfin, avoir dans son équipe, un bon informaticien est toujours un atout. Dans mon école par exemple, nous avons dû faire face à un problème lié au par-feux : celui-ci ne permettait pas l’utilisation de nos casques VR (car la connexion au compte Oculus, lié de fait à Facebook était bloquée). Fort heureusement, en quelques clics, et avec une bonne patience, Olivier nous aura permis de remettre opérationnelle la flote, en modifiant les paramètres du réseau ! 

Moralité : si les étoiles sont alignées pour un achat de matériel, ne perdez pas de vue sa gestion !

La formation des équipes pédagogiques

img 4214

On ne le répètera jamais assez, l’intégration des outils numériques doit répondre à un besoin, mais également apporter une plus-value dans les apprentissages. Avec une technologie encore si innovante, il est nécessaire pour les équipes de se donner des idées, de se faire former à leur intégration pédagogique (sans quoi, les casques fièrement acquis finiront par prendre la poussière dans un coin).

Des équipes se sont lancées dans ce défi. Ainsi, lors de ce mois de mai, c’était l’Athénée Royal Paul Brusson (Montegnée) qui était formée à cette thématique. Voici un témoignage de sa référente numérique :

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

 « Je m’appelle Stéphanie Gaspar, je suis enseignante depuis maintenant 14 ans. J’enseigne l’Histoire à l’Athénée Royal Paul Brusson, principalement à des 2e et 3e générales. J’y occupe également le poste de référente numérique ».

 

Pourquoi avoir sollicité l’eduLAB pour une formation sur la réalité virtuelle ?

 « Les élèves et les collègues sont demandeurs, cela fonctionne très bien avec ce type de public. On a commencé par utiliser des tablettes via certaines applications pédagogiques, et je pense que cela fait partie de notre futur. Il faut investir dans cette direction, car cela pourra nous permettre aussi de raccrocher des élèves qui auraient plus de difficulté dans nos types de cours, en les motivant et leur permettant de mieux visualiser des savoirs »

 

Cela pourrait être un outil d’aide pour des élèves en difficulté donc ?

 « Oui tout à fait, je l’ai déjà bien remarqué en classe après une utilisation des tablettes ces 4 dernières années. Le projet numérique que j’avais mis en place, avait pour objectif de favoriser la compréhension des élèves en difficulté. Je note une différence positive dans les résultats ».

 

Qu’as-tu le plus aimé dans cette formation sur la réalité virtuelle ?

 Deux choses : tout d’abord apprendre à maîtriser le casque de réalité virtuelle en lui-même. Le matériel à ce niveau a évolué par rapport à ce qu’il se faisait il y a quelques années. Projeter l’élève dans un monde virtuelle où il se rend mieux compte des dimensions de certaines choses, de l’atmosphère que l’on peut y ressentir. Dans mon cours par exemple, les élèves pourraient visiter un tombeau Égyptien, et il n’y a pas photo, ça peut faire la différence par rapport à une représentation statique dans un document.

Ensuite, de trouver de trouver du contenu adapté pour ses élèves, et être maître de sa recherche. Petit coup de cœur également pour le Merge cube, je trouve cela top ! Je l’utilisais jusqu’à présent avec des contenus clés sur porte, mais j’ai également découvert comment créer son contenu. Cela pourrait permettre aux élèves de par exemple réaliser leur exposé de manière innovante.

Précédent
Suivant

Un dernier exemple de projet pour la route

Dans le prolongement de ce dernier témoignage, attardons-nous sur un chouette projet qui a eu lieu à l’Athénée Royal de l’Air Pur de Seraing : la visite de la ville de New-York en réalité virtuelle ! Et cette fois-ci, non.. ce n’est pas moi qui est à l’origine de ce super projet, mais bien Martin Cloes qui y donne cours de géographie dans le secondaire supérieur.

Pour la petite histoire, Martin est mon ancien stagiaire. Un vrai plaisir de pouvoir maintenant compter sur lui en tant que collègue ! En organisant dès sa première année une activité en réalité virtuelle de cette ampleur, il place la barre assez haut.

L’activité se déroulait en deux temps :

  1. Une partie de la classe visitait New-York, à l’aide d’un visite guidée sur Google Earth. En créant un fichier « KLM », qui permet de programmer les différentes étapes de sa visite, tout en y ajoutant les informations voulues, les élèves sont placées dans une situation d’analyse active et motivante.
  2. Seconde partie de l’activité : les élèves se succédait dans une partie de la classe, dédiée à l’usage de nos casques Oculus Quest 2. Les élèves pouvaient y consulter, différentes vidéos 360° les immergeant dans la ville de New-York.

Pour faciliter cette étape, Martin aura placé les vidéos à consulter, sur une playlist dédiée sur Youtube. Ainsi, les élèves pouvaient visionner les différents contenus sans perdre de temps, et de manière automatique (une vidéo se succédant à une autre dès la fin du visionnage).

« Les élèves ont adoré cette séquence, et elle a également été une source de motivation pour moi » commentait Martin à la suite de cette activité !

281542071 1055576601832052 4305609310151452537 n
281472518 367711058529362 4086514633419258839 n

Intéressé par cette formation ?

Envie d’organiser avec votre équipe pédagogique, une formation sur le thème de la réalité virtuelle et augmentée ? N’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe afin de pouvoir l’organiser ! 

L’eduLAB organise également des formations estivales, où cette thématique sera abordée via l’application CoSpace. 

Bonne découverte à vous ! 

Laurent Di Pasquale

Formateur TICE pour l’eduLAB