Catégorie 6

1. Intégrer les réseaux sociaux dans la classe ou la vie scolaire

OBJECTIFS CONCRETS

RESSOURCES

Tik-Tok, Instagram, Snapchat, Youtube, Discord, Messenger, What’s App et on en passe. Ils sont nombreux et changent tout le temps. Quand les parents migrent de Facebook à Instagram, les plus jeunes s’en vont pour investir de nouvelles plateformes. Celles-ci sont dotées de fonctionnalités multiples et sont de véritables outils au service de l’apprentissage : en plus de pouvoir prendre conscience des enjeux sous-jacents à ces réseaux sociaux (identité numérique, modèle économique, sécurité en ligne, droit à l’image, cyber-harcèlement, etc.), ils peuvent aussi être utilisés de manière créative et ludique dans un objectif d’apprentissage. De la création d’une vidéo TikTok pour restituer de la matière à la réalisation d’un court-métrage sur Instagram pour parler du cyber-harcèlement, en passant par la mise en place d’une identité numérique d’un personnage historique, cette formation vous propose de détourner les usages classiques des réseaux sociaux pour vous les réapproprier dans une démarche créative et pédagogique. 

2. Identité numérique : être un citoyen·ne numérique

OBJECTIFS CONCRETS

Steiner, en 1993 disait “Sur Internet, personne ne sait que vous êtes un chien”. En 2006, Kinsley répondait “Sur Internet, tout le monde sait que vous êtes un chien”. À un certain moment, l’utilisation des pseudos et des avatars permettaient à toute personne de se faufiler, de ne pas être reconnaissable, identifiable. Aujourd’hui, un tas de nos usages sont liés au numérique, qu’on se crée un profil sur Instagram, qu’on achète sur Amazon, qu’on cherche où se trouve la Sibérie sur une carte ou qu’on regarde une série sur Netflix. Nous avons toutes et tous une identité numérique, plus ou moins forte, en fonction de nos comportements. Toutes ces plateformes que l’on utilise sont sous-tendues par des concepts et des enjeux que nous devons appréhender : les modèles économiques des réseaux sociaux et leur prétendue gratuité, les algorithmes et les bulles de filtre, la reconnaissance faciale, le droit à l’image, bref : l’identité numérique.